La promenade du milieu

Une promenade marseillaise comme une succession de franges et d’interstices. Au cours de cet itinéraire, l’objectif saisit des paysages en tension et des moments de rencontre. Dans les pas de deux artistes du collectif SAFI, nous découvrons peut-être ici le juste milieu d’une urbanité sensible.

À travers le périurbain, les zones floues, une ruralité en suspens, ils marchent, grattent, fouillent, glanent, cueillent et photographient.

Ils sont artistes, promeneurs, ils marchent pour entrer dans le milieu. En quête de liberté, gratuité et plaisir, ils cherchaient une promenade à faire en famille, proche de chez eux, habitants du centre ville. Au fil des repérages, l’idée de la promenade idéale se perd petit à petit dans le plaisir d’une exploration sans fin. Avançant au milieu des marges, se débattant avec les empêchements de l’urbanisation moderne, mais disponibles et attentifs aux richesses des détails, ils sentirent une connexion accrue au monde. Ils se sentirent à leur place. Au cœur des enjeux qui animent leurs recherches.

Dans cet entre-deux de leur ville intérieure, ils virent un miroir de leur songes extérieurs.

Photographies de Geoffroy Mathieu avec Dalila Ladjal et Stéphane Brisset (Collectif SAFI) Marseille, 2014-2017